Skip links

Espèces protégées

Retour plan du sentier

Station 4  Spezie prutette – Quelques espèces protégées

La grand nacre ( niacara ) :

Description de cette image, également commentée ci-après

C’est un mollusque bivalve (à deux coquilles) se rencontre sur fonds sableux ou sablo-vaseux, dans les prairies de posidonies ou de Zostères. C’est le plus grand coquillage de Méditerranée. I fut longtemps consommé par les habitants du littoral mais est aujourd’hui protégé, il est donc interdit de le ramasser et même de le toucher. Malheureusement, sa population a fortement régressé depuis quelques années en raison de la présence d’un parasite venu de Californie et rejeté accidentellement dans les eaux locales par un cargo Japonnais.

La grande cigale de mer ( cigala magnosa ) :

Description de cette image, également commentée ci-après

C’est une espèce protégée de crustacés présente dans toute la Méditerranée (surtout dans le sud et l’est jusqu’à l’Adriatique) et sur la côte atlantique-est du Portugal au golfe de Guinée. Elle mesure entre 20 et 50 cm de long. Elle possède des antennesaplaties en forme de palettes, bordées de violet. Sa carapace grenue et rugeuse est de couleur brun-orangé sur le dos. Elle vit de 3 à plus de 100 m de profondeur et affectionne les grottes, failles et le dessous des dalles rocheuses isolées dans les posidonies. Elle s’approche des zones côtières rocheuses pour se reproduire. Les colonies se forment surtout au large, dans des îlots rocheux et le long des côtes escarpées riches en fissures, anfractuosités et grottes. 

Lézard de Sicile ( acciàrtula ) :

Il vit dans le maquis, les pâturages, cultures… Podarcis siculus n’est pas menacé. Il suscite l’intérêt des biologistes en raison de sa variabilité génétique qui lui permet d’évoluer très rapidement. De nouvelles sous-espèces ont été littéralement vues en train d’apparaître dans les îles de la côte dalmate, en Croatie, en moins de 40 générations soit un demi-siècle.

Papillon Bleu nacré de Corse ( farfalla ) :

page2image3176039824

Il vit dans des zones montagneuses escarpées et peu accessibles. Il a la particularité de vivre sur sol cristallin. 

La Fauvette sarde ( capinera sarda ) :

Description de cette image, également commentée ci-après

En période de reproduction, elle occupe une strate de végétation basse, souvent clairsemée, composée de cistes, bruyères, arbousiers et lentisques, et de type maquis bas, principalement à proximité du littoral, mais aussi dans l’intérieur.

 

Return to top of page
error: Content is protected !!